+689 40 506 700 contact@tnfortress.pf

Présentation

Tahiti Nui Fortress est le premier Data Center de la Polynésie française. Ouvert depuis 4 ans, le Data Center de Tahiti Nui Fortress est situé à 17 km de la ville de Papeete sur le site hautement sécurisé de Tahiti Nui Telecom.

Depuis plusieurs années, Tahiti Nui Fortress héberge les serveurs de grandes entreprises et administrations, locales et internationales et souhaite aujourd’hui contribuer à l’effort général dans le domaine de la transformation digitale grâce à sa toute nouvelle plateforme Cloud.

Tahiti Nui Fortress, c’est aussi et surtout une équipe dynamique d’hommes et de femmes qui collaborent avec plusieurs dizaines d’entreprises locales afin d’assurer jour après jour le bon fonctionnement des installations et ainsi garantir un environnement fiable et sécurisé pour les équipements hébergés de nos clients et cela 24h/24 et 7j/7.

Sécurité

Le site de Papenoo est un site classé Z.I.V. (Zone d’Importance Vitale). Il est pourvu d’un SAS d’entrée et d’un gardiennage H24 7/7. Plusieurs systèmes de sécurité sont en exploitation aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur des infrastructures du site.

Energie

TNFortress dispose de deux sources d’énergie : • Une alimentation EDT avec une ligne moyenne tension de 14400 Volts • Une alimentation secourue avec deux groupes électrogènes de 630KVA chacun et une réserve de fuel de deux fois 20 000 litres permettant une alimentation électrique d’environ un mois. La sécurisation en énergie est complétée par des onduleurs et des batteries.

Climatisation

La température de fonctionnement des équipements est un élément clé de la sécurité. Un système de climatisation fiable est mis en place dans l’ensemble des salles technique. Les climatiseurs sont redondés au nombre de trois permettant de répondre efficacement à des risques de panne en maintenant une température optimale sur les équipements.

Incendie

Le data center est équipé d’un système de détection incendie couplé à un système d’extinction automatisé. Le périmètre du site de Papenoo dispose d’un réseau hydraulique complété par une dizaine de bouches à incendie.